skip to Main Content

PCB : Le Synode sur la Synodalité utilise des méthodes de lavage de cerveau utilisées par des sectes destructrices

Regardez cette vidéo sur: https://monde-a-venir.wistia.com/medias/s1nryacztb   
https://rumble.com/v3s0r2p-le-synode-sur-la-synodalit.html   
https://cos.tv/videos/play/48203121657942016   
https://www.bitchute.com/video/bKTufV3fvLcN/   
https://ugetube.com/watch/JVJwHovlAum1SQy   https://youtu.be/2DjA0ED7HaI  
https://gloria.tv/post/fg4jSoQUzGCf66t7T4zScqhkM   

Extrait provenant de Vatican News : « Le cardinal africain (Besungu) a exhorté les chrétiens à combattre courageusement le Malin, en utilisant notamment les armes de la synodalité, qui exigent l’unité, le fait de marcher ensemble, le discernement, l’écoute mutuelle ».

Besungu avait déjà révélé auparavant que le fait d’écouter au Synode était à la fois une méthode et une arme.

Ces armes de la synodalité, en effet, ne sont pas des armes contre le Malin mais plutôt les quatre armes du Malin utilisées afin de parvenir à l’autodestruction de l’Église.

Besungu cite l’unité comme étant la première arme. Nous demandons : l’unité de qui et avec quoi ? Il ne s’agit pas d’une unité avec Jésus ou avec ses enseignements. Bien au contraire : c’est l’unité de personnes qui ont rejeté les commandements de Dieu avec un esprit impur.

La deuxième arme, selon Besungu, est le fait de marcher, de cheminer ensemble. C’est le voyage synodal LGBTQ de personnes impénitentes marchant ensemble vers la destruction.

La troisième arme est le prétendu discernement. Cela signifie, selon la nouvelle interprétation synodale, que les commandements de Dieu ne sont pas établis de manière définitive, mais que chacun est libre de discerner par lui-même. Dieu et Sa parole ne représentent plus la norme la plus élevée, mais plutôt l’ego humain et l’orgueil humain.

La quatrième arme est l’écoute. Comprenons qu’il s’agit d’une méthode particulièrement puissante pour provoquer un changement de pensée. Elle est utilisée par les sectes, les trompeurs et les menteurs professionnels. L’Écriture dit : La mauvaise compagnie corrompt les bonnes mœurs. Ève a écouté le serpent au paradis, et le résultat fut un désastre. Et c’est ainsi que cela se termine toujours lorsqu’on n’écoute pas Dieu, Sa parole et Ses commandements, mais qu’on écoute les serviteurs du Malin, les trompeurs professionnels, les menteurs et les immoraux.

Les participants au Synode sont des délégués des conférences épiscopales et des sympathisants LGBTQ spécialement sélectionnés. Les évêques sont exposés à la manipulation tout au long de ce mois, comme dans les sectes destructrices. Le programme quotidien d’un évêque qui participe au Synode et qui n’est pas encore converti en pom-pom girl desLGBTQ conformément au plan de Bergoglio, ressemble à ceci : il prend un petit-déjeuner avec des homosexuels, puis écoute les homosexuels en groupes à une table assignée, déjeune avec les homosexuels ; l’étape suivante d’écoute des homosexuels a lieu au cours de l’après-midi, puis il dîne avec des homosexuels et est généralement obligé d’avoir des conversations personnelles uniquement avec des homosexuels – certaines de ces conversations se terminent par une invitation à aller au sauna ensemble.

Un évêque peut-il garder la foi après un mois de méthode de lavage de cerveau aussi intensive, et de pression d’un démon impur ? À tout le moins, son esprit est corrompu, sa vie spirituelle souillée et les vérités essentielles de la foi et de la morale remises en question. Cette méthode vise à amener les évêques à changer leur façon de penser et à adopter l’esprit d’immoralité LGBTQ. Dans ses Règles, saint Basile met en garde et explique combien il est dangereux de fréquenter des personnes immorales. De plus, il souligne que s’ils sont également hérétiques, leur compagnie ruine toute la santé spirituelle d’une personne. L’apôtre Jean a averti que nous ne devrions même pas saluer de telles personnes, et encore moins passer un mois avec elles en unité forcée et les écouter.

Il y a 11 personnes et un facilitateur – un modérateur – assis à chaque table du Synode. Réunis en groupes, ils écoutent les témoignages particulièrement suggestifs d’homosexuels. Peu à peu et discrètement, la façon de penser passe de chrétienne à immorale. Il n’y a aucune tolérance pour le Saint-Esprit, l’Esprit de vérité. Le modérateur guide les « conversations dans l’esprit », autre méthode synodale, selon des règles strictement conçues. Le discernement immédiat est effectué si quelqu’un ose répondre dans l’Esprit de vérité et défend les commandements de Dieu. Un tel individu doit se convertir afin de ne pas perturber l’unité, et apprendre à contribuer aux discussions dans l’esprit de la synodalité LGBTQ, donc de la légalisation de l’immoralité.

Les membres des groupes changent. Mais pas selon leur propre choix, ni au hasard. Le modérateur, qui observe attentivement le degré de changement de pensée, les affecte à un groupe respectif. Les participants sont surveillés et leur manipulation est modérée. Il s’agit véritablement d’une méthode de sectes destructrices, qui modifie la pensée en fonction d’un objectif préalablement fixé. Le but de ce synode est une conversion des évêques en pom-pom girls LGBTQ, parvenant  éventuellement à leur transformation en sodomites, tel que cela est modelé par la majorité des modérateurs de ce synode LGBTQ de Bergoglio, qui ressemble à une secte.

Le projet de ce processus, après le retour des évêques et des délégués du synode, consiste à copier cette méthode et à transformer la pensée et l’esprit des autres évêques, prêtres, religieux et laïcs actifs qui influenceront ainsi les autres croyants. C’est ainsi que s’achèvera une transformation pratique de l’Église du Christ tout entière en l’Église de l’Antéchrist, donc en anti-Église du Nouvel Âge.

En ce qui concerne l’approbation d’autres points de l’ordre du jour du synode, tels que l’ordination des femmes en tant que diaconesses et prêtresses, la ruine de l’Eucharistie par l’introduction d’éléments d’idolâtrie ainsi que la ruine du sacrement de la confession, tout cela sera une conséquence d’une pensée transformée, dans laquelle le Saint-Esprit, la vérité et les lois de Dieu n’ont pas de place.

Le Diable, père du mensonge et de la mort (Jn 8), affecte notre nature endommagée par le péché dont nous avons hérité. Il inspire faussement à travers les pensées ou à travers l’écoute des personnes qui lui servent de médiums. Cet esprit de mensonge affecte nos émotions et notre imagination. De l’extérieur, cela affecte nos oreilles et nos yeux en promouvant l’immoralité, la pornographie, en lisant des livres immoraux, en regardant des films immoraux… Jésus n’a pas écouté les esprits impurs, mais il les a chassés par la puissance de Dieu. L’apôtre Paul mettrait sévèrement en garde les évêques contre le synode aujourd’hui :

« Ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret » (Eph 5 : 11-12).

On se laisse prendre dans les filets de l’esprit de mensonge surtout en écoutant les gens, qui sont déjà sous la gouvernance de cet ange de lumière. Si un étudiant en théologie indistinct écoute son professeur, qui est hérétique, il deviendra lui-même hérétique. Si un jeune écoute un individu qui est l’intermédiaire d’un esprit impur, cet esprit prendra le contrôle de ses pensées et de ses émotions, gagnera en sympathie et se transférera sur lui. Le moyen le plus puissant pour accepter un esprit est l’écoute. Tout trompeur parle de manière suggestive, parce que l’esprit est derrière tout cela. Ils sont capables de tromper en répandant des demi-vérités, de fausses bontés et des visions de réussite.

Le psalmiste l’exprime ainsi : « Car je suis comme une outre dans la fumée » (Psaume 119:83). Lorsque l’outre est retirée de la fumée, elle sent la fumée longtemps après. Un évêque a passé un mois dans cet environnement d’évangile sodomite, qui change les mentalités et attire une malédiction. Il devrait à présent renoncer publiquement à l’esprit de synodalité immoral et hérétique et, par conséquent, faire un mois de pénitence qui est adéquat afin d’être libéré de cette malédiction. Il faut avant tout prier, lire les Saintes Écritures et les biographies des saints martyrs pendant cette période de pénitence.

En fait, un véritable synode devrait avant tout répondre aux besoins de l’époque et se concentrer sur le renouveau spirituel. Il doit mettre l’accent sur le but et l’objectif de la vie humaine, qui est le salut d’une âme immortelle. Il devrait souligner les problèmes qui empêchent un individu d’aujourd’hui de connaître les vérités les plus fondamentales de la foi, puis mettre en évidence les moyens de protéger et de mettre en application ces vérités. Actuellement, ce sont surtout les jeunes qui sont menacés par l’homosexualité, c’est pourquoi ils devraient se familiariser avec la Parole de Dieu, qui révèle les racines de l’homosexualité. Il faut présenter aux jeunes l’idéal de pureté, lié à une vie morale et adhérant aux commandements de Dieu. L’impureté morale conduit au cynisme et à diverses dépendances. Cela les rend incapables de mener une vie conjugale, et cela conduit au crime.

Il est nécessaire pour un catholique d’aujourd’hui d’établir une routine quotidienne de prière et de sanctifier le dimanche afin qu’il consacre pratiquement tout le dimanche à Dieu, à son âme, au bien spirituel de sa famille et au temps de communion fraternelle. L’Esprit de Dieu opère à travers les personnes qui font cela. Si d’autres écoutent un tel homme ou une telle femme de Dieu, leurs yeux s’ouvriront, et eux aussi recevront l’Esprit de Dieu. Ils pourront alors se séparer de l’esprit du monde, de l’esprit de mensonge et de mort. Le synode LGBTQ et ses modérateurs dirigés par Bergoglio et son valet de pied Besungu de la République démocratique du Congo ainsi que par d’autres bourreaux de l’Église et violateurs des lois de Dieu, s’opposent directement aux lois divines.

Chers véritables évêques catholiques, séparez-vous, ainsi que vos diocèses, de l’obéissance au pseudo-Pape pendant qu’il en est encore temps. C’est un homme dédié à Satan, promouvant l’immoralité LGBTQ autodestructrice. Jorge Bergoglio est en rébellion ouverte contre Dieu, contre Ses lois et Ses commandements. Étant voué à Satan, il n’est pas et ne peut pas être le Vicaire de Jésus-Christ. Il tourmente l’Église avec l’esprit de l’Antéchrist et expulse le Saint-Esprit, l’Esprit de vérité. Par conséquent, chers évêques, sortez de la Babylone bergoglienne avant qu’il ne soit trop tard. Acceptez un véritable Pape pour le salut, afin qu’il puisse arrêter ce désastre qui avance.

Christus Vincit ! Christus Regnat ! Christ imperat ! (Le Christ est vainqueur ! Le Christ règne ! Le Christ commande !).

 

+ Élie

Patriarche du Patriarcat catholique byzantin

+ Méthode OSBMr            + Timothée OSBMr

Évêques secrétaires

 

Le 19 octobre 2023

 

Téléchargement : PCB : Le Synode sur la Synodalité utilise des méthodes de lavage de cerveau utilisées par des sectes destructrices (19/10/2023)

 

 

Back To Top