skip to Main Content

PCB : Mensonges et manipulations de Bergoglio à Lisbonne et Fatima (2-6 août 2023)

Regardez cette vidéo sur : https://le-moment-est-venu.wistia.com/medias/4hd0a409f8   
https://rumble.com/v3aplm6-mensonges-bergoglio.html   
https://cos.tv/videos/play/46725668349710336   
https://www.bitchute.com/video/Wg3zjBfZXumO/   
https://ugetube.com/watch/EqmMDEgqbnnsMLv   
https://gloria.tv/post/FEczATcjT2kZ4orNdPyPJo9Dm   

Citation de Bergoglio du 3 août 2023 : « … si nous voyons la structure de l’histoire de la Création, qui est une histoire mythique, dans le vrai sens du mot « mythe », car les mythes sont une forme de connaissance ».

Commentaire : le mythe, tel qu’on l’entend généralement, est un grand conte et un non-sens, un conte de fées. La mythologie représente l’irréel. Bergoglio relativise consciemment la foi en Dieu le Créateur – à savoir, la foi justifiée par une connaissance raisonnable de la réalité – et la place dans le domaine des mythes, c’est-à-dire de la mythologie et des contes de fées. Ce faisant, il remet en cause le premier article du Credo : « Je crois en Dieu, Créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles ».

Citation de Bergoglio du 2 août 2023, à Lisbonne : « Selon la mythologie classique, Océan est fils du ciel (Ouranos) : son immensité conduit les mortels à regarder vers le haut et à s’élever vers l’infini. Mais, en même temps, Océan est fils de la terre (Gaia) qu’il étreint, invitant ainsi à envelopper de tendresse l’ensemble du monde habité ».

Commentaire : Bergoglio utilise des tactiques de manipulation verbale pour éveiller la sympathie envers la mythologie, c’est-à-dire pour les contes de fées et l’ouverture à l’irréel. Son but est d’ouvrir le cœur des jeunes à accepter cette pseudo-foi à travers laquelle le paganisme vénère la création comme étant divine. Ce faisant, il rejette la véritable foi en Dieu le Créateur et commet un syncrétisme.

L’Apôtre condamne cette pseudo-foi et avertit que Dieu punit de telles personnes. Ils tombent dans la dépravation morale. « La colère de Dieu est révélée depuis le ciel contre toute l’impiété et contre la méchanceté des hommes qui suppriment la vérité par leur méchanceté… Ils ont échangé la vérité de Dieu contre un mensonge, et ont adoré et servi les choses créées plutôt que le Créateur… À cause de cela, Dieu les a livrés à des convoitises honteuses. Même leurs femmes échangeaient des relations naturelles contre des relations contre nature. De la même manière, les hommes ont également abandonné les relations naturelles avec les femmes et ont été enflammés de désir les uns pour les autres, les hommes commettant des actes éhontés (dépravés) avec les hommes » (Rom 1:18-27).

Citation de Bergoglio du 3 août 2023, à Lisbonne : « N’oubliez pas que nous avons besoin d’une écologie intégrale, d’écouter la souffrance de la planète ».

Commentaire : La veille, Bergoglio affirmait qu’Océan est l’enfant de la Terre Mère (Gaia). Son langage ambigu vise à remplacer les vérités chrétiennes claires se référant à la foi et à la morale par des mythes païens, et à adopter cette mythologie au cours de la messe. Il a déjà essayé de le faire lors du synode amazonien. Là, il a proclamé la soi-disant conversion écologique, ce qui signifie s’unir à ce que l’on appelle des démons territoriaux sur un territoire particulier. Cette année, en réponse à la demande discrète de Bergoglio, l’un de ses partisans au Mexique a préparé et instauré le soi-disant rite maya de la messe contenant des éléments païens. Celui qu’on appelle le principal – qui peut aussi être une femme – et l’encensoir, paraissent parfois plus importants que le prêtre. La question est de savoir s’il s’agit d’une situation sacrilège ou de l’expulsion complète de l’Esprit Saint et donc de l’invalidité d’une telle pseudo-messe. Le partisan de Bergoglio a alors manipulé les autres évêques mexicains, qui ont acquiescé inconsidérément à cette diabolisation de la messe sans se rendre compte de ses conséquences tragiques. A présent, ils doivent se repentir, sinon ils sont passibles de la peine d’excommunication, d’expulsion de l’Église !

Citation de Bergoglio du 2 août 2023, à Lisbonne : « S’il vous plaît, ne faites pas de l’Église une douane. … Non. L’Église, ce n’est pas cela. Les justes et les pécheurs, les bons et les mauvais, tout le monde, tout le monde, tout le monde ».

Commentaire : par qui cela est-il dit, et dans quel but ? C’est ce que dit le pape François non valable, lui qui a nié tous les piliers fondamentaux de la foi qui ont toujours fourni une garantie de salut. Ce faisant, il s’est attiré l’anathème de Dieu, la malédiction et l’expulsion de l’Église. Il va de soi que celui qui est excommunié pour crimes contre Dieu et contre l’Église ne peut pas être le Vicaire de Jésus-Christ. C’est un usurpateur exploitant la mentalité catholique d’obéissance aveugle au Pape, ce qui contredit la révélation de Dieu. “Si quelqu’un, même un ange du ciel, prêche un autre évangile, qu’il soit maudit (anathème, exclus)” (Ga 1:8-9).

Quel est le but de Bergoglio ? En abusant de l’autorité suprême, il cherche à transformer l’Église du Christ en une anti-église satanique du Nouvel Âge. Oui, à force de tromperies et de mensonges, il veut entraîner avec lui des évêques, des prêtres et des croyants : tout le monde, tout le monde, tout le monde. Dans une telle pseudo-Église, il n’y a plus de distinction entre le bien et le mal, entre ce qui est juste et ce qui est injuste. Cette secte de Bergoglio conduit tout le monde, tout le monde en enfer.

Citation de Bergoglio du 5 août 2023, à Fatima : « … c’est la maison de la Mère, et une mère a toujours le cœur ouvert à tous ses enfants, tous, tous, tous, tous, sans aucune exclusion ».

Commentaire : C’est exactement à Fatima que la Mère de Jésus a appelé tous ses enfants, tous, tous, tous, à se repentir car elle, en tant que notre Mère, veut que ses enfants soient sauvés. Mais il y a le mystère de la liberté humaine, que Dieu respecte. Dieu aime aussi tout le monde et veut que tout le monde soit sauvé. Et c’est pourquoi la repentance doit être prêchée. Jésus, qui est mort pour tous, chacun d’entre nous, savait que Sa souffrance serait vaine pour beaucoup. C’est parce que beaucoup de gens n’aiment pas la vérité et la rejettent à cause de leur orgueil. Ils seront éternellement condamnés. Ils ont choisi de s’unir au mal et ont définitivement refusé de se repentir. Conformément à l’Evangile, Notre-Dame de Fatima met en garde tous ses enfants, tous, tous, contre l’enfer ! Jésus met également en garde à plusieurs reprises, mais Bergoglio fait taire ou déforme cette voix afin que tous, tous, tous soient trompés par ses phrases super religieuses inspirées par l’esprit de l’antéchrist, et finissent par aller en enfer.

Citation de Bergoglio du 2 août 2023, à Lisbonne : « Lorsqu’un mouvement ecclésial, ou un diocèse… fait du prosélytisme, ce n’est pas chrétien. Ce qui est chrétien, c’est d’inviter, d’accueillir, d’aider, mais sans faire de prosélytisme ».

Commentaire : Bergoglio utilise le mensonge et la manipulation. Il se réfère à la véritable mission d’une manière péjorative, comme étant du prosélytisme. Jésus dit aux apôtres : « Allez par tout le monde et prêchez l’évangile à toute créature. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; mais celui qui ne croira pas sera condamné » (Mc 16). Avec sa démagogie, Bergoglio met fin à la véritable mission. Il remplace l’évangile par un anti-évangile, adoptant la culture dite païenne et la pratique de la dévotion aux démons. Il a lui-même créé un précédent sous la direction d’un chaman au Canada. Cette diabolisation de l’Église est aussi au cœur de son parcours synodal, menant à la destruction éternelle.

 

+ Élie

Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr            + Timothée OSBMr

Évêques secrétaires

 

Le 10 août 2023

 

Téléchargement : PCB : Mensonges et manipulations de Bergoglio à Lisbonne et Fatima /2-6 août 2023/ (10/8/2023)

 

 

Back To Top